Stéphanie SAUTENET

Stéphanie SAUTENET

Stéphanie Sautenet est née à Tours en 1972.

Vit et travaille dans l'Indre, anime des ateliers d’art et poésie en milieu psychiatrique depuis 15 ans.

“ La création est une transe, une brèche spatio-temporelle et procède du même mouvement que le chamanisme. Il y a nécessité, comme un irrévocable désir de mettre à jour des présences invisibles, occultées. C’est une ouverture vers un autre langage où  tous les règnes (minéral, végétal, animal,...), tous les éléments s’expriment.”

Stéphanie Sautenet est née à Tours en 1972.


Vit et travaille dans l'Indre, anime des ateliers d’art et poésie en milieu psychiatrique depuis 15 ans.



Stéphanie Sautenet créé depuis son adolescence. Après un passage aux Beaux-Arts à Tours et Avignon, Stéphanie s’est plongée dans les livres et la nature, comme dans la rue à glaner de quoi réaliser des collages. “ De belles années de galère et de rencontres sauvages ! 


Elle aime tisser des légendes mais sans passer par les mots : “ j’ai trouvé dans la pratique du collage et son inter-iconographie une manière de renouer avec l’esprit des “livres muets” chargés de mystères. ” Mais le dessin lui offre finalement une plus grande liberté d’expression.


“J’appréhende le dessin comme un aveugle l’espace, la matière, l’univers labyrinthique, en me tenant à mon crayon comme à un bâton. Un aveugle, qui à l’image de Tirésias dans un rituel “prophétique”, tenterait de transcrire le champ visuel. L’outil, tel un prolongement de la main ou une hybridation du corps, fait écho au caducée d’Hermès, ce dieu psychopompe. Chaque dessin est la trace de ce voyage entre le monde des vivants et des morts, entre Eros et Thanatos, le Réel et le Symbolique.”



Après " le recueil de sorcières ", (2009-10) inspiré d’un livre de collages réalisé en 99 sur un vieux cahier de sciences écrit à la plume, " la vie des saints ", (2012-13), une parodie hallucinée de l’iconographie religieuse qui hante nos livres d’art, la dernière série “ Ailleurs " fait état d’un virage, la rencontre avec le chamanisme.


“ La création est une transe, une brèche spatio-temporelle et procède du même mouvement que le chamanisme. Il y a nécessité, comme un irrévocable désir de mettre à jour des présences invisibles, occultées. C’est une ouverture vers un autre langage où  tous les règnes (minéral, végétal, animal,...), tous les éléments s’expriment.”



Actuellement, Stéphanie entame une nouvelle série intitulée : " bacchanales et jeux pythiques ".


More

List of arts

Showing 1 - 5 of 5 items
Showing 1 - 5 of 5 items